Exercer la médecine à la campagne | Dr Séverine Garin Beauvais

Exercer la médecine à la campagne | Dr Séverine Garin Beauvais

Temps de lecture 2 minutes

Le Dr Séverine Garin Beauvais nous reçoit

 

Dr Séverine Garin Beauvais, médecin généraliste à Pougny depuis 6 ans.

🔷Quel est son parcours ?

Originaire de Pougny, elle a d’abord fait ses études de médecine à Clermont Ferrand et à exercer dans le Cantal. Après quelques années à Saint Flour, elle décide d’exercer à Pougny où la demande de médecin généraliste y est forte. Elle exerce aujourd’hui au sein de la Maison de Santé Pluriprofessionnelle Multisites (MSP) de Cosnes-sur-Loire, Pougny, Donzy et Alligny-Cosnes.

🔷Comment est organisée sa journée de travail ?

Maman de jumeaux de 7 ans, elle concilie très bien sa vie professionnelle et familiale. En libérale elle peut aménager ses horaires comme elle le souhaite. Elle prend donc le temps de déposer ses enfants à l’école et d’avoir les mercredis après-midi de libre.
Elle commence les consultations à 9h au cabinet juste après avoir déposer ses jumeaux à l’école, les après midis sont dédiées aux visites à domicile suivies de consultations jusqu’à 19h30 maximum. Ses journées sont complètes, elle voit entre 25 et 35 patients.
Elle effectue des astreintes. Elle est cependant peu sollicitée, ce qui impacte peu sa vie personnelle.
Également maître de stage, elle accueille à chaque semestre des internes en de 1er niveau et des SPASAD.
Après ses journées au cabinet, il lui reste du temps pour se consacrer à son passe temps favori : l’écriture, elle a d’ailleurs publié déjà quelques livres et participe activement à l’organisation du salon du livre de Cosne sur Loire.

🔷Quelles sont les avantages d’exercer en milieu rural ?

« Être en milieu rural, me permet d’avoir une diversité de pratique. J’ai des permanences à la crèche, j’effectue des visites médicales pour les pompiers, des visites d’aptitudes pour les poids lourds, au cabinet je fais de la gynécologie, de la prévention, je suis secondée par notre infirmière de santé publique … ».
Le travail en MSP multisites permet de se réunir pour parler des cas difficiles, d’apporter un appui aux jeunes médecins et de travailler en réseau. Tous ces avantages sont d’une aide considérable pour orienter le patient plus efficacement. Le fait que la MSP soit multisites permet de garder une proximité avec les patients et les structures de services. Des réunions « très sympathiques avec un pot à la fin » sont également organisées où chaque professionnel de la MSP peut intervenir sur sa profession ou un projet spécifique (la surexposition aux écrans, les vaccinations sont par exemple des thèmes qui ont été abordés).

🔷Engagée pour sa commune :

Également conseillère municipale, elle fait ressortir les besoins et le ressenti des personnes qu’elles voient. « C’est un atout dans mon métier de pouvoir rencontrer et être à l’écoute de beaucoup de gens. Je trouve que c’est important de pouvoir me resservir de ces informations pour que les projets de la commune soient en adéquation avec la volonté des habitants ».

🔷Dans le contexte de la crise sanitaire et soucieuse du bien-être de ses patients, elle leur a posé la question suivante :

« Par rapport au confinement comment ça s’est passé ? » Les réponses étaient claires « Quand même chez nous on est bien. On a pu profiter de notre jardin ». Ce confinement aurait donc être plus mal vécu.

👉 JE ME RENSEIGNE POUR UNE INSTALLATION